fbpx

Posts in Dossiers

L’eau dans le monde : les défis de l’accès à une ressource de qualité

novembre 25th, 2021 Posted by Dossiers 0 thoughts on “L’eau dans le monde : les défis de l’accès à une ressource de qualité”

L’accès à une eau de qualité et à des systèmes d’assainissement gérés de manière sûre est un droit humain et constitue le 6e des 17 Objectifs de Développement Durable de l’Organisation des Nations-Unies. Pourtant, et malgré de réels progrès au cours des 15 dernières années, une partie importante de la population mondiale est toujours privée de ce droit fondamental.

Etat des lieux : l’eau dans le monde

L’eau couvre environ 70% de la planète, c’est-à-dire environ 1.4 milliards de km³, dont 97,2% sont constitués d’eau salée. Les 2,8% d’eau douce restants sont très majoritairement composés de glace polaire. Les eaux souterraines, de surface et atmosphériques, qui sont utilisables pour la consommation humaine, ne représentent ainsi que 25% de cette eau douce, et se renouvellent à des vitesses très variables – 16 jours en moyenne pour une rivière et 17 ans pour un lac-.

Géographiquement, la répartition de l’eau douce potentiellement consommable est également très inégale. Neuf pays dans le monde détiennent 60% des ressources naturelles – le Canada, la Chine, la Colombie, le Pérou, le Brésil, la Russie, les Etats-Unis, l’Indonésie et l’Inde-, alors que 80 états, dans lesquels vit 40% de la population globale, souffrent de pénurie d’eau.

L’utilisation de l’eau douce est essentiellement agricole. L’irrigation des terres cultivées, à des fins d’alimentation des populations notamment, est en constante augmentation depuis le début du 20e siècle, et s’est accrue de 60% au cours des 60 dernières années. En moyenne, l’agriculture consomme 70% de l’eau douce disponible dans le monde, et cette proportion peut monter à 90% dans certaines zones arides ou semi-arides.

Hors agriculture, les activités industrielles prélèvent 20% de l’eau douce, et la consommation domestique les 10% restants. Avec, là encore de fortes disparités : on consomme ainsi 300 litres par jour et par habitant aux Etats-Unis, entre 100 et 200 litres en Europe, et seulement moins d’une dizaine de litres dans les pays les plus pauvres.

Accès à l’eau et à l’assainissement : des inégalités très marquées

La proximité d’une source d’eau potable est aujourd’hui assurée pour 90% de la population mondiale (contre 76% il y a 30 ans), mais près de 2,5 milliards de personnes manquent encore d’installations sanitaires de base, telles que des toilettes ou des latrines.

Par ailleurs, plus de 80% des eaux usées, du fait de l’activité humaines, sont rejetées sans aucune dépollution dans les rivières ou dans les mers. Cette situation cause chaque jour, en moyenne, la mort de1 000 enfants, victimes de maladies dues à de mauvaises conditions d’assainissement et d’hygiène.

C’est très clairement sur le continent africain que les conditions sont les plus précaires. La moitié des personnes qui consomment une eau issue de sources non protégées vivent ainsi en Afrique sub-saharienne, et seuls 24% de la population y a accès à une eau potable sûre. Les installations sanitaires de bases – non partagées- n’y sont en outre réservées qu’à 28% des habitants.

Plus en détails, ces inégalités géographiques se complètent de d’inégalités sociales : ainsi, les filles et les femmes supportent l’essentiel de la charge de la collecte de l’eau, à laquelle elles consacrent chaque jour un temps estimé à plus de 30 minutes. De même, dans les zones urbaines, les habitants de quartiers pauvres non alimentés en eau courante paient souvent l’eau 10 à 20 fois plus cher que leurs voisins des quartiers plus favorisés.

Quels risques et quelles perspectives ?

Dans leur dernier rapport sur la mise en valeur des ressources en eau1, les Nations-Unies soulignent que « si la dégradation de l’environnement naturel et les pressions insoutenables sur les ressources mondiales en eau se poursuivent, 45 % du PIB mondial et 40% de la production céréalière mondiale seront en danger d’ici 2050 ». Ceci entraînera également une hausse sensible des conflits liés à l’eau – l’ONU en estime le nombre à 263 depuis 2010- , avec pour conséquence une augmentation massive des flux migratoires, dont les guerres et persécutions sont une cause majeure.

Dans ce contexte, le coût de l’inaction serait donc immense. Ne rien faire ou ne pas assez faire aurait pour effets d’accroître considérablement les risques humains, géopolitiques, économiques et environnementaux.

Face à ce défi colossal, la communauté internationale a lancé plusieurs grandes initiatives, dont la Décennie de l’Eau (2018-2028)2, qui vise à mobiliser les états, les entreprises et les ONG pour mettre en place des programmes locaux visant à généraliser l’accès à des services d’alimentation en eau et d’assainissement gérés de façon durable.

Selon une étude menée par l’UNICEF, l’OMS et la Banque mondiale sur 140 pays3, fournir des services d’eau et d’assainissement à l’ensemble des populations non desservies coûterait 28,4 milliards de dollars par an, entre 2015 et 2030. Cela représente 0,10% du PIB des 140 pays inclus dans l’étude. De plus, soulignent les experts de l’ONU, « investir dans les infrastructures sanitaires et liées à l’eau est rentable. Le retour sur investissement est élevé, en particulier pour les plus vulnérables. L’effet multiplicateur pour chaque dollar investi est estimé à 2 pour l’eau potable et 5,5 pour l’assainissement ».

Carte : Disponibilité en eau douce en mètres cubes, par personne et par an (données 2007)

Source : https://www.cieau.com/connaitre-leau/les-ressources-en-france-et-dans-le-monde/ou-en-sont-les-ressources-en-eau-dans-le-monde/

 

1 https://www.un.org/development/desa/fr/news/sustainable/new-un-water-development-report.html
2 Home – International Decade for Action (wateractiondecade.org
3 https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/249610/9789242508475-fre.pdf?sequence

Eau potable : combien ça coûte ?

novembre 3rd, 2021 Posted by Dossiers 0 thoughts on “Eau potable : combien ça coûte ?”

En 2017, en moyenne, un mètre cube – 1 000 litres- d’eau potable coûtait 3,56 euros en France métropolitaine1. Sur une année, cela représente plus de 450 euros par habitant, pour une consommation de 120 m3. Ces tarifs placent la France parmi les bons élèves de l’Union européenne, où le prix moyen est de 4,01 euros/m3, mais recouvrent de fortes diversités, qui tiennent notamment au lieu de résidence.

Qu’est-ce que le « prix de l’eau » ?

L’eau étant une ressource naturelle, elle n’a pas de prix. Ce qui est facturé est en fait le coût du service de l’eau potable. Il se décompose en deux grands types de prestations : d’un côté, la collecte, le traitement et la distribution de l’eau potable, de l’autre le traitement des eaux usées. A ces deux volets, s’ajoutent des taxes et redevances. L’Etat prélève ainsi une TVA de 5,5% sur la distribution de l’eau, et, depuis 2014, l’assainissement des eaux usées est taxé à hauteur de 10%. Les redevances, quant-à-elles, sont reversées aux agences de l’eau, et utilisées pour financer la lutte contre la pollution, la modernisation des réseaux, la préservation des ressources et des milieux aquatiques, …

Au final, l’assainissement et la distribution de l’eau représentent chacun 39% du coût global, les 22% restants correspondant aux taxes et redevances2.

Comment est fixé le prix de l’eau ?

La responsabilité du traitement et de la distribution de l’eau sur le territoire d’une commune incombe à la municipalité ou, de plus en plus, aux instances intercommunales. Elles sont en charge d’assurer les dépenses d’entretien des équipements et les investissements indispensables pour maintenir la qualité de ses services d’eau et d’assainissement des eaux usées. Ce sont donc elles qui fixent les tarifs, en fonction du niveau d’équipement souhaité.

Pour autant, ces tarifs dépendent également de facteurs géographiques et techniques : l’eau doit être produite à proximité de son lieu de consommation, et les ressources disponibles ne sont pas partout en quantité équivalente. Ces contraintes génèrent donc parfois des investissements supplémentaires (notamment pour les canalisations, ou le traitement des polluants dans les zones à haute densité humaine), dont les coûts se répercutent sur celui de l’eau potable et occasionnent des différences de prix entre les collectivités. Entrent aussi en compte les coûts induits par la déclinaison en droit français des réglementations européennes en matière de santé publique et de préservation de l’environnement.

Dans ce cadre d’une responsabilité dévolue aux communes ou aux intercommunalités, la tarification de l’eau repose sur deux grands principes : le premier est que « l’eau paie l’eau », et exige de chaque commune qu’elle équilibre ses dépenses pour les services d’eau par les recettes perçues via la facture d’eau. Le second répond à la logique du « pollueur payeur », et impute aux pollueurs le paiement des frais engagés pour prévenir et lutter contre la pollution de l’eau.

Régie ou délégation de service public ?

Dans leur activité de gestion de l’eau, les collectivités peuvent faire le choix d’assurer elles-mêmes l’ensemble des services, et de créer ainsi une régie, ou d’établir un contrat avec une entreprise, qui effectuera alors ces prestations dans le cadre d’une délégation de service public. Il est aussi possible d’opter pour une solution « mixte ». En 2017, en France, le service de distribution et les prestations d’assainissement étaient respectivement assurés à 72% et à 55% par des entreprises privées.

Que trouve-t-on sur sa facture d’eau ?

En France, la facturation des services d’eau et d’assainissement répond à la logique dite du « binôme ». Chaque facture inclut ainsi une partie fixe, qui correspond à une redevance d’abonnement au service, et une partie variable, qui dépend du volume d’eau consommé entre deux relevés.

Et chez nos voisins européens ?3

C’est au Danemark que le service de l’eau est le plus onéreux, avec une moyenne de 6,61 euros par habitant et par m3. Cela est dû à la fois à la rareté de la ressource dans le pays et aux normes très strictes qui encadrent le rejet des eaux usées dans la mer.

L’eau potable est également plus chère en Allemagne qu’en France, avec une moyenne de 5,21 euros/m3. Le prix pratiqué de l’autre côté du Rhin inclut cependant une redevance sur l’élimination des eaux de pluie, qui accroît le coût de l’assainissement (plus de 3 euros/m3).

A l’autre extrémité du spectre se trouve l’Italie, où le service de l’eau potable ne coûte qu’1,43 euro/m3. Cela s’explique notamment par le fait que le pays a adopté une tarification par paliers progressifs, ce qui diminue la moyenne par habitant, et qu’une partie des coûts est incluse dans les impôts généraux.

1 https://www.oieau.fr/chiffre-cles/prix-moyen-global-de-leau-en-europe-en-2017

2 https://www.lefigaro.fr/conso/2015/03/20/05007-20150320ARTFIG00146-comment-se-fixe-le-prix-de-l-eau-en-france.php

3 https://www.journaldunet.com/economie/services/1020566-les-pays-europeens-ou-l-eau-est-la-moins-chere.amphtml/

Photo by Jacek Dylag on Unsplash

Adoucisseurs d’eau écologiques et Ecobulles

août 23rd, 2021 Posted by Dossiers 0 thoughts on “Adoucisseurs d’eau écologiques et Ecobulles”

Il existe a priori de nombreux moyens et méthodes ayant pour but ultime de permettre lamélioration de la qualité de leau et à long terme la protection intégrale des canalisations. Parmi ceux-ci figurent notamment les procédés de traitement deau écologiques, dont la technologie Ecobulles. Que faut-il absolument connaître sur ces technologies et quel est limpact écologiquede chacune delles ? Nous vous en parlons dans cet article.

Présentation dEcobulles

Les systèmes de traitement d’eau sont nombreux et suffisamment diversifiés sur le marché. La plupart dentre eux ont des effets bien connus du grand public. Cependant, la technologie Ecobulles fait lexception en raison de ses nombreuses particularités.

En effet, celle-ci est la seule capable de faire un travail curatif dans les canalisations et sur les appareils électroménagers.

Une répression infaillible contre le calcaire

Ecobulles propose une technologie spécifique qui permet le traitement du calcaire par linjection de CO2. Tout en se montrant très respectueuse de l’environnement, cette technique permet de résoudre de façon rapide et définitive la question.

Elle préserve la structure chimique de l’eau et use d’un processus naturel pour le traitement du calcaire. En effet, c’est avec l’eau que le CO2 interagit pour être rapidement converti en acide carbonique. Cet acide doux et naturel permet le traitement de l’eau. Contrairement à d’autres procédures de traitement, celle-ci se montre respectueuse de l’environnement et de la santé.

Une amélioration de la potabilité de leau

L’acide carbonique a l’incroyable vertu d’entraîner la chute du pH de l’eau favorisant ainsi la dissolution du calcaire. Par ailleurs, notons que la technologie Ecobulles n’a aucune influence néfaste sur la qualité ou sur le goût de l’eau.

En réalité, il existe plusieurs autres alternatives semblables en la matière. Toutefois, la plupart d’entre elles présentent certains inconvénients tels que l’arrière-goût qu’elles laissent à l’eau. De plus, l’eau conserve tous ses éléments minéraux et conserve sa qualité grâce à la technologie Ecobulles.

Bénéfique pour les installations et les usagers

D’une part, Ecobulles s’illustre comme étant une technologie particulière dans la mesure où celle-ci participe à la préservation de chaque installation, notamment par la suppression totale des dépôts de calcaire. En plus de jouer une fonction curative pour vos installations (grâce à un programme spécifique), celle-ci joue aussi un rôle préventif.

Du reste, la technologie Ecobulles ne présente aucun risque de développement bactérien dans les systèmes. Elle met donc les usagers à l’abri de toutes les formes d’infections. De plus, elle ne présente pas de danger pour la peau de l’utilisateur, car elle permet de baisser légèrement le pH de leau pour la rapprocher du pH naturel de la peau. La conséquence de ceci est la réduction et même la disparition des irritations provenant de certaines eaux non traitées contre le calcaire.

À l’opposé de plusieurs autres systèmes de traitement, notamment au sel, Ecobulles n’entraîne pas de consommation excessive d’eau et ne conduit pas non plus au rejet de substances polluantes.

Les impacts écologiques des systèmes électromagnétiques VS Ecobulles

Quand il est question de traitement écologique du calcaire, deux techniques sont particulièrement connues. À cet effet, on distingue les systèmes par injection de CO2 et ceux électromagnétiques.

Impacts écologiques des systèmes électromagnétiques

À l’image d’Ecobulles, les systèmes électromagnétiques n’ont pas forcément une fonction adoucissante, mais plutôt un rôle de répression des tartres.

Il ne nécessite aucun entretien et n’ont pas d’impact immédiat sur l’environnement.

Cependant, ils présentent quelques inconvénients majeurs puisque, leur efficacité est conditionnée par la nature des canalisations ,le débit et la composition de certaines eaux. Par ailleurs, l’effet de traitement du calcaire est réversible lorsque l’eau stagne trop longtemps dans les canalisations.

Impacts écologiques du système Ecobulles

La technologie Ecobulles présente une efficacité garantie qui n’est presque plus à démontrer. En effet, elle assure l’efficacité de la tâche en dépit de facteurs externes tels que le débit, la pression ou même encore la vitesse à laquelle l’eau circule. Avec la technique Ecobulles, l’eau peut être stockée dans les ballons d’eau chaude ou dans les canalisations sans limite de durée et sans aucune crainte en ce qui concerne sa conduction.

Contrairement à toutes les autres, la technologie Ecobulles a un avantage particulier pour l’environnement : c’est celui d’en assurer la préservation intégrale. Elle ne présente aucun impact négatif sur le milieu. Une fois adoptée, la technologie Ecobulles peut jouer un rôle curatif sur le calcaire déjà déposé grâce à un traitement spécifique, dans le strict respect de la nature et de l’environnement. Elle ne rejette aucune substance qui soit toxique soit pour la nature soit pour l’utilisateur.

Comparaison d’Ecobulles avec les adoucisseurs sans sel

août 23rd, 2021 Posted by Dossiers 0 thoughts on “Comparaison d’Ecobulles avec les adoucisseurs sans sel”

Leau, même potable, peut contenir du calcaire nuisible pour votre habitation. Différentes solutions de traitement du calcaire existent sur le marché. Certaines d’elles bien que très efficaces se relèvent nocives pour votre santé et pour l’environnement.

Pour garantir une bonne hygiène à toute votre famille, vous devrez faire le bon choix de traitement pour votre eau. Voici une suggestion basée sur une comparaison objective des techniques de traitement deau actuelles.

La formule Ecobulles

LEcobulles est un procédé entièrement différent des ceux présents sur le marché pour le traitement de leau. Se basant essentiellement sur la neutralisation du calcaire, il fournit protection et durabilité à vos appareils électroménagers.

IL’eau traitée par Ecobulles ne présente aucun danger ni pour votre peau ni pour votre organisme. Cest en somme un procédé simple dutilisation et non budgétivore. Leau qui passe par ce mécanisme peut servir pour tout usage.

Fonctionnement du procédé

Le procédé Ecobulles contient du CO2. Ce CO2 se transforme en acide carbonique une fois en contact avec leau à traiter. Lacide carbonique fait baisser le pH de leau et entraine la dissolution du calcaire contenu dans leau.

Leau ainsi traitée peut être utilisée pour tous les usages de la maison : soit pour la cuisine, pour le ménage ou simplement pour boire. Tout le processus concourt aussi à rendre leau plus agréable sur la peau sans dénaturer son goût.

Avantages dEcobulles

Les points positifs résultant de lutilisation dEcobulles sont nombreux. Contrairement aux méthodes traditionnelles, telles que l’adoucisseur au sel, utilisées pour traiter leau, cette technique est moins polluante. Elle est aussi moins encombrante et plus naturelle. Ecobulles offre entre autres les avantages suivants :

  • Protège et prévient contre lusure des ustensiles ou les irritations de peau : Ecobulles peut résoudre les problèmes de calcaire déjà existants sur votre électroménager. Tartre et calcaire sont ainsi éliminés en profondeur (grâce à un programme spécifique). Il apporte aussi une sensation de bien-être sur la peau. Il pourrait même favoriser l’amélioration de certains problèmes de peau  qui présentent des maladies. Ce procédé réduit aussi le risque dincrustation du calcaire dans vos canalisations. Il ny a aucun risque de développement bactérien avec cette technique.
  • Ne modifie pas le goût de l’eau : il est fréquent de déceler un goût désagréable quand leau est traitée avec un adoucisseur. Cela est dû au sel utilisée par cette technique. Mais avec Ecobulles, pas de goût autre que celui naturel de leau. Tous les éléments minéraux présents dans leau sont conservés. Fait intéressant, il est prouvé que le magnésium et le bicarbonate de sodium contenus dans leau favorisent une bonne santé.
  • Limite les traces blanches : lusage dEcobulles vous préserve des dépôts blanchâtres constatés dans votre maison. Et si éventuellement vous identifiez des résidus blancs issus du calcaire, pas de panique, avec un coup de chiffon, ils disparaissent. Grâce à Ecobulles, votre douche, vos lavabos, bref toutes vos surfaces au contact de leau ne présenteront plus de dépôts blancs incrustants. Vous pourrez néanmoins retrouver quelques traces blanches non incrustantes et qui s’éliminent très facilement d’un coup d’éponge.
  • Respecte la nature (moins de nuisance sonore) : ici les machines ne font pas de bruit et il ny a pas de rejet de chlorure dans la nature. Grâce à son dispositif, vous pouvez contrôler la quantité deau que vous utilisez. Ce procédé ne nécessite aucune utilisation de sel daucune sorte.

 

Utilisation

Le dispositif est placé près de votre compteur deau. Plus économique, il ne requiert pas de raccordement à votre tout-à-l’égout. À chaque litre deau généré par le compteur, linstallation dEcobulles injecte la quantité nécessaire de CO2 pour le traitement de leau. Le système est entièrement automatisé et occupe peu de place.

Les adoucisseurs deau

Il existe plusieurs autres techniques pour traiter le calcaire. Ces procédés visent pour la plupart à traiter l’eau et à la rendre plus douce comme leur nom l’indique. En effet, l’eau non traitée contient du calcaire qui peut endommager les machines, les canalisations et l’électroménager. L’une des solutions est d’utiliser des adoucisseurs d’eau. Il en existe de deux sortes.

Les adoucisseurs au sel

Le procédé se base sur le filtrage de leau à travers un jeu de sel. Leau ainsi filtrée est répandue dans toutes vos canalisations pour vos diverses utilisations. Mais contrairement à la formule dEcobulles, ce procédé a beaucoup de conséquences.

On peut citer par exemple la surconsommation d’eau et la détérioration du goût de leau. Cette technique de traitement de leau peut présenter donc beaucoup de dangers aussi bien pour lhomme que pour lenvironnement, comme le rejet des chlorures aux eaux usées.

Les traitement anticalcaire sans sel

Dusage plus facile, ce genre de traitement de leau a pour objectif votre bien-être et celui de lenvironnement. Il préserve les éléments naturels présents dans leau, combat réellement le calcaire et assure sa dissolution dans leau. Cette méthode est simple et vous épargne de recourir aux produits chimiques encore plus dangereux.

Faisant le rapprochement entre les avantages des adoucisseurs deau et la technologie dEcobulles, nos équipes demeurent à votre disposition pour vous fournir un état des lieux rapide.

Comparaison d’Ecobulles avec d’autres systèmes de traitement du calcaire au CO2/gaz carbonique

août 23rd, 2021 Posted by Dossiers 0 thoughts on “Comparaison d’Ecobulles avec d’autres systèmes de traitement du calcaire au CO2/gaz carbonique”

Il existe aujourd’hui de nombreux systèmes et installations technologiques permettant le traitement du calcaire dans l’eau. Parmi ceux-ci figurent Ecobulles. À quel niveau se situe donc la technologie Ecobulles par rapport aux autres systèmes de neutralisation du calcaire par injection deCO2 ?

Présentation dEcobulles

Il existe plusieurs types d’adoucisseurs deau et bien d’autres techniques ayant pour but la neutralisation du calcaire. Cependant, la technologie d’Ecobulles se distingue clairement de toutes les autres.

Une neutralisation par injection de CO2

La technologie d’Ecobulles permet de neutraliser le calcaire en injectant du gaz carbonique. Elle a la particularité de curer entièrement les canalisations et tous les appareils électroménagers grâce à un programme spécifique.

Contrairement aux autres systèmes, sa répression du calcaire est infaillible. Fiable et performante, peu importe l’endroit où elle est appliquée. En outre, elle représente une approche écologique dans la mesure où elle permet à l’eau de préserver sa composition en conservant les éléments minéraux naturels et n’influence pas négativement l’environnement.

Que se passe-t-il à lusage?

C’est un procédé chimique très simple qui fait toute la force de la technologie d’Ecobulles. En réagissant avec les molécules d’eau (H2O), le dioxyde de carbone (CO2) est converti en acide carbonique (H2CO3). C’est cet acide naturel et sans danger pour l’homme qui permet de réduire le pH de l’eau, pour entraîner la dissolution du calcaire.

Ce mécanisme peut être exactement assimilé à l’action que peut avoir le vinaigre sur du calcaire. La seule nuance est le fait que la procédure soit plus douce et sans effets secondaires. Cela s’avère très utile pour permettre un usage régulier et fréquent.

Ecobulles, vos installations et vous!

Ecobulles ne vient pas juste traiter l’eau.  Cette technologie a un effet non seulement curatif, mais aussi préventif en évitant sur le long terme tout éventuel dépôt de calcaire. En utilisant la technologie Ecobulles, vous augmentez considérablement la longévité de vos appareils. De plus, les frais liés à l’entretien de ceux-ci se retrouvent totalement réduits.

Ensuite, en tant qu’utilisateurs, vous n’avez pas de soucis à vous faire avec cette nouvelle technologie. Elle ne présente absolument aucun impact négatif à l’usage. Elle permet de baisser le pH de leau et reste sans danger pour la peau.

En réalité, en traitant le calcaire dans les canalisations, cette dernière permet le traitement de leau et ne présente aucun risque de développement bactérien. Cela permet l’amélioration de la potabilité de leau. L’usager n’a donc pas d’inquiétudes majeures à se faire quant à sa santé.

Comparaison entre le système Ecobulles et les adoucisseurs CO2

Quand il est question de traitement du calcaire par injection de CO2, il est important de souligner qu’il n’existe pas beaucoup d’acteurs dans le domaine. Le haut de la scène est d’ailleurs dominé par : Ecobulles, talonné de près par Solucalc.

Deux principes presque identiques?

La plupart des utilisateurs s’accordent à penser qu’Ecobulles et Solucalc jouent les mêmes rôles. Ils ne parviennent donc pas à percevoir les différences. Un tel avis peut s’avérer justifiable par certains facteurs.

D’abord, il faut noter la fonction des deux technologies. Toutes les deux ont vocation à permettre la dissolution du calcaire. Ensuite, l’on peut mettre en exergue la stratégie utilisée : une dissolution par injection de CO2.

Cependant, cela ne suffit pas à dire que ces deux technologies sont identiques !

Ecobulles : un cran au dessus de Solucalc !

Quand les études sont menées un peu plus loin que les apparences, on se rend rapidement compte d’énormes différences techniques entre ces deux technologies.

Dans un premier temps, notons que les appareils Solucalc sont assez bruyants. Ils éjectent de grandes quantités d’eau et émettent un son considérable à chaque usage. Ensuite, l’origine des produits est principalement asiatique, ce qui n’est pas forcément avantageux pour l’économie nationale, ni rassurant en termes de garantie. Enfin, les réglages de Solucalc sont très peu précis. Ils sont très difficiles à adapter, quelle que soit la composition chimique de leau. La conséquence immédiate de ceci est le fait que le calcaire parvient parfois à résister aux agressions et même qu’il continue à se déposer après de multiples usages.

À l’opposé, les appareils Ecobulles sont totalement silencieux : leurs coussinets antichocs sont clairement efficaces !

Les réglages quant à eux sont hyper précis et très sophistiqués. Ceux-ci sont fonction tant de la dureté que du pH de l’eau. La technologie d’Ecobulles est aussi équipée d’une minuscule vis qui permet la régulation de la quantité d’eau éjectée et garantit en outre la vitesse dans la réalisation.

Enfin, la technologie Ecobulles se base uniquement sur des produits français. Ce qui la rend plus facile d’accès, avec une meilleure garantie à l’appui.

Comparaison d’Ecobulles avec les adoucisseurs au sel

août 9th, 2021 Posted by Dossiers 0 thoughts on “Comparaison d’Ecobulles avec les adoucisseurs au sel”

Indispensable à tout être vivant, l’eau contient des substances minérales comme le calcaire qui peut être nocif pour les canalisations. Pour résoudre ses problèmes plusieurs techniques ont vu le jour. Parmi ces procédés se trouvent le système Ecobulles et les adoucisseurs au sel qui présentent chacun leurs spécificités et leurs avantages. Que choisir donc entre ces deux dispositifs ? Découvrez dans cet article toutes les réponses à vos interrogations et des éléments de comparaison entre ces deux technologies.

Présentation d’Ecobulles

Ecobulles constitue une technologie novatrice qui permet le traitement de l’eau par injection d’une quantité adéquate de dioxyde de carbone alimentaire. Il s’agit d’un dispositif monté sur le compteur général d’eau et qui permet de lutter de manière efficace et naturelle contre le calcaire.

Lorsque le CO2 apporté par le dispositif entre en contact avec l’eau, il se transforme en acide carbonique doux et naturel qui dissout le calcaire et fait baisser le pH de l’eau. Cette technique est semblable aux effets du vinaigre blanc sans toutefois affecter le goût et l’odeur de ce liquide précieux.

À l’opposé des adoucisseurs au sel, cette technologie n’engendre aucune surconsommation d’eau et ne produit aucun polluant ou produit toxique.

Que savoir de l’adoucisseur au sel ?

L’adoucisseur au sel constitue l’une des techniques les plus anciennes du marché pour traiter l’eau. Il dispose d’une efficacité plutôt bonne dans la diminution du degré hydrométrique (TH) de l’eau dû à la présence de sels alcalino-terreux : chlorures, carbonates et sulfates de calcium et de magnésium.

Dans l’ensemble, un adoucisseur au sel fonctionne grâce à un bac à saumure rempli d’eau et de sel (résine chargée en ion). Ici, le principe consiste à remplacer les ions calcium et magnésium par les ions sodium de la résine pour vous procurer une eau adoucie sans calcaire.

Au cours du traitement, les sels alcalino-terreux chassent progressivement les ions Na+ jusqu’à leur épuisement dans la résine. La résine se trouve alors saturée et doit être rechargée en ions pour lui redonner son pouvoir. C’est ce qui permet à la résine de se régénérer convenablement. Pour mieux en profiter, il est nécessaire de prévoir un point d’eau non traitée et un by-pass

Ecobulles vs adoucisseur au sel : que retenir ?

Choisir un dispositif de traitement de l’eau n’est pas toujours une évidence. Plusieurs éléments sont à prendre en compte. Voici pour vous aider à vous décider un comparatif entre Ecobulles et les adoucisseurs au sel.

L’installation

Quoique les deux dispositifs soient assez efficaces dans le traitement de l’eau, Ecobulles et adoucisseur au sel s’installent de manière différente. Pour ce qui est de l’adoucisseur d’eau, vous devez contacter un plombier puisque l’évacuation se fera par le système d’eaux usées

Quant à l’installation d’Ecobulles, elle requiert peu de compétences en plomberie. La particularité ici, c’est que vous n’avez pas besoin d’un système d’évacuation ou d’un by-pass. Toutefois, vous devez vous tourner vers un professionnel pour le réglage du niveau de pH.

D’un autre côté, l’adoucisseur au sel est un équipement plutôt volumineux et bruyant contrairement à Ecobulles. En effet, les dispositifs d’adoucissement émettent du bruit lors de la phase de régénération qui se déroule généralement dans la nuit.

La maintenance et l’hygiène

L’entretien et la maintenance de votre dispositif de traitement du calcaire sont des éléments importants pour en assurer la pérennité.

Si vous vous décidez à acquérir un adoucisseur, vous devez régulièrement surveiller le niveau de sel dans le bac. Vous devez aussi prévoir une surconsommation d’eau (phase de régénération de la résine). Pour limiter les risques de développement des bactéries, vous devez souscrire à un contrat d’entretien avec un spécialiste. Ce dernier se chargera également de vérifier les réglages de votre dispositif.

Les tâches d’entretien sont plutôt minimes avec Ecobulles. Vous devez contrôler l’aspect technique du système pour vous assurer de la mise à l’équilibre calco-carbonique. Pensez également à noter le niveau de consommation d’eau et sa dureté pour changer la bouteille de CO2 à bonne date. Par ailleurs, ce dispositif ne présente aucun risque de développement bactérien.

La qualité de l’eau

Lorsque vous décidez d’acquérir un dispositif de traitement du calcaire de l’eau, c’est forcément pour profiter d’une eau de meilleure qualité. Les résultats obtenus varient d’un appareil à un autre.

Comme mentionnée plus haut, l’utilisation d’un adoucisseur élimine les éléments minéraux (calcium et magnésium) contenus dans l’eau et essentiels à la santé. Ceux-ci sont remplacés par le sodium qui procure à l’eau une saveur sodée. Si l’eau est très dure, le liquide issu du traitement peut être difficile à boire en raison du goût sodé.

À l’opposé, l’eau traitée avec Ecobulles conserve toutes ses capacités minérales et sa saveur, quand bien même elle contient une quantité infime de gaz.  A noter que cet appareil n’affecte pas la potabilité de l’eau.

En matière de pouvoir rinçant, l’eau issue de chacun de ces dispositifs offre une sensation agréable au contact de la peau et assure la souplesse des linges. Cependant, un adoucissement au sel ne conserve pas le pouvoir rinçant et peut aussi vous laisser une sensation de gras sur l’épiderme au point où vous utiliserez encore plus d’eau. Dans le cas d’Ecobulles, le pH de l’eau obtenu est assez proche de celui de la peau. Le confort au rinçage en devient incomparable alors que vos cheveux gagnent en brillance.

Ecobulles – une solution au traitement de l’eau

juillet 14th, 2021 Posted by Dossiers 0 thoughts on “Ecobulles – une solution au traitement de l’eau”

L’eau est l’élément le plus utilisé au quotidien, et ce, depuis la nuit des temps. Il ne serait d’ailleurs pas exagéré de la décrire comme la chose la plus indispensable à l’homme. Même s’il s’agit d’un cadeau de mère Nature, afin de garantir de sa qualité, elle doit faire l’objet d’un traitement avant son utilisation. En effet, il existe aujourd’hui plusieurs systèmes de traitement de l’eau et Ecobulles en fait partie. Découvrez plus en détail le fonctionnement de l’Ecobulles et les avantages qui font de ce système de traitement d’eau, le meilleur du marché.

Présentation et fonctionnement du procédé Ecobulles

Simple et efficace, Ecobulles se différencie des autres adoucisseurs et procédés de traitement d’eau grâce à sa technologie de neutralisation du calcaire par injection de CO2. Elle prodigue non seulement un effet curatif, mais aussi préventif sur l’installation sanitaire, l’électroménager et les canalisations. Il s’agit d’une solution infaillible contre le calcaire et qui préserve également la santé de l’environnement et les minéraux présents dans l’eau.

En effet, le CO2 au contact de l’eau se transforme en acide carbonique. Ce dernier a pour effet d’ajuster le pH de l’eau pour dissoudre le calcaire. Le système injectant le CO2 est généralement installé tout juste après le compteur. Il ne nécessite donc pas de grands travaux de raccordement. Après le réglage de l’installation, le système injectera de manière automatique et en fonction du pH initial de l’eau la juste dose de CO2 nécessaire au traitement de chaque litre utilisé. Le système couvre ainsi la totalité des besoins en eau d’une maison.

Les avantages d’une utilisation de l’Ecobulles au quotidien

Ce sont les privilèges accordés par l’Ecobulles qui font sa force. En effet, elle offre à ses utilisateurs plusieurs avantages qui ne sauraient être ignorés.

Une protection préventive et curative infaillible

L’Ecobulles offre une protection infaillible à vos installations de façon préventive et curative. Grâce à un réglage spécifique, le traitement élimine complètement le calcaire déjà présent et empêche le dépôt des nouveaux. Vous pourriez ainsi bénéficier plus longtemps de vos équipements sanitaires et électroménagers sans avoir recours au détartrage. Ils retrouveront même leur performance initiale puisque le calcaire qui entravait leur fonctionnement se voit dissout automatiquement juste après l’installation du système.

Un confort indéniable préservant la bonne santé des utilisateurs

Les effets de cet adoucisseur d’eau s’apparentent à ceux du vinaigre blanc sur le calcaire, mais en mieux. En effet, contrairement au vinaigre blanc, le traitement à Ecobulles est sans conséquence notable sur le gout de l’eau à la consommation. Il génère même au cours de la procédure du bicarbonate, un élément excellent pour la digestion. Aussi, le pH devenant plus bas, plus proche de celui de la peau, réduit drastiquement les irritations que peut entrainer le contact avec l’épiderme de l’eau. En clair, prendre une douche devient plus agréable.

De plus, un traitement à l’Ecobulles renforce le pouvoir rinçant de l’eau. Vous aurez une peau plus douce, un teint plus raffiné et des cheveux plus brillants. La potabilité de l’eau n’est également pas altérée. Une eau traitée à l’Ecobulles conserve la totalité des éléments minéraux naturels comme le calcium et le magnésium qui s’y trouvaient. Ces derniers par exemple sont indispensables au bon fonctionnement de l’organisme humain.

Puisque ce système de traitement d’eau ne nécessite pas de stockage d’eau, il n’y a alors aucun risque de développement bactérien. Il s’agit également d’un système très silencieux et peu encombrant. Il peut alors être installé sans se soucier d’une quelconque perte d’espace vivable.

Une solution écologique et économique pour les utilisateurs

L’utilisation du système anticalcaire Ecobulles n’engendre aucune surconsommation d’eau et est, de ce fait, très économique. Puisque le détartrage des appareils tels que les ballons d’eau chaude n’est plus nécessaire, vous économiserez les frais de maintenance de ses derniers. Ecobulles est également très respectueux de l’environnement. Il ne rejette d’ailleurs aucun polluant comme le chlorure dans les eaux usées.

Fonctionnement d’un adoucisseur d’eau

Pour mieux cerner l’efficacité du fonctionnement de l’Ecobulles et ses avantages, il est important de connaitre ce qu’est un adoucisseur d’eau au sel et son fonctionnement. De façon standard, un adoucisseur d’eau se compose d’un bac de résine et de sel. Toute l’eau utilisée dans la concession devra traverser ce bac. Une fois en contact de l’eau, la résine capte la totalité des ions calcium et magnésium et les remplace par les ions sodium.

Il faut rappeler que les ions calcium et magnésium même s’ils jouent un rôle important dans l’organisme, sont également les responsables de la présence de tartre dans les installations. L’eau traversant le bac de résine est donc débarrassée de ces ions. Malheureusement, la résine n’est pas éternelle. Elle se sature avec le temps. Elle peut toutefois être nettoyée et rechargée avec du sel.

Il s’agit de la phase de régénération que doivent subir régulièrement les adoucisseurs au sel. Cette phase de régénération a pour effet de surconsommer l’eau. Cette surconsommation est estimée à plus de 10 % même pour les adoucisseurs au sel les plus performants. De plus, cette eau non consommable issue de cette phase de régénération est non seulement chargée en ions calcium et magnésium, mais aussi en chlorures.

Ces derniers étant néfastes pour l’environnement, déverser cette eau dans les égouts ne fera qu’accentuer la pollution environnementale. En somme, l’Ecobulles est un procédé astucieux de traitement de l’eau qui présente de nombreux avantages comparés aux adoucisseurs au sel. Il est même estimé que grâce aux différentes applications de ce système, plus de 150 tonnes de CO2 sont recyclées par an. Pour un environnement sain, n’hésitez alors plus à l’installer dans votre demeure.

Ecobulles – le procédé intelligent pour traiter l’eau

juin 14th, 2021 Posted by Dossiers 0 thoughts on “Ecobulles – le procédé intelligent pour traiter l’eau”

Vous luttez depuis de très longues années contre les effets du calcaire sur vos installations et avez essayé plusieurs procédés ? Prévenir et résoudre les problèmes de calcaire de façon durable n’est pas chose aisée. Découvrez tout un long de cet article un procédé intelligent mis au point pour le traitement de vos eaux de façon efficace et durable. Ecobulles est la solution écologique et efficace qu’il vous faut à tout prix. Découvrez cette technologie pensée dans les détails pour vous et pour l’environnement.

Ecobulles : de quoi s’agit-il ?

Vous connaissez certainement déjà l’effet du vinaigre blanc sur le calcaire. Cette méthode naturelle et efficace n’agit cependant pas sans laisser de traces. Parfois trop agressif et avec une odeur caractéristique, le vinaigre peut détruire vos équipements. Ecobulles vous propose des résultats allant dans le même sens que le vinaigre et bien au-delà, mais de manière plus douce et plus respectueuse de vos équipements, et ce, sans laisser d’odeurs.

Cette technologie très respectueuse de l’environnement permet la neutralisation du calcaire par utilisation de CO2. Elle n’a pas qu’un effet préventif sur vos installations. Bien au contraire, elle fait partie des rares technologies capables de lutter de façon curative contre le calcaire présent dans vos équipements et au sein de vos canalisations grâce à des programmes spécifiques. Le procédé est simple. Le CO2 d’Ecobulles libère de l’acide carbonique une fois au contact de l’eau. Cet acide possède la capacité d’agir sur le pH de l’eau et de procéder à la dissolution du calcaire.

Ecobulles, des caractéristiques liées à la qualité du produit

Ecobulles est un produit qui se distingue des autres méthodes adoucissantes de bien des manières. Voici quelques caractéristiques de ce produit très écologique :

  • Une protection préventive et curative de vos installations : la technologie Ecobulles vous permet de prendre soin de vos appareils électroménagers et de vos sanitaires. Elle les débarrasse du calcaire existant et empêche l’accumulation de nouveaux dépôts. Votre électroménager se porte mieux plus longtemps ;
  • Un potentiel hydrogène (pH) qui vous convient : parfois trop acide ou trop basique, le pH non adapté peut avoir des conséquences sur votre peau ou vos cheveux. Ecobulles vous offre une eau au pH idéal pour un confort amélioré à plusieurs niveaux ;
  • Une eau neutre et potable : vous craignez de voir la qualité de votre eau altérée ? Ecobulles vous garantit une eau neutre, potable, qui aura conservé ses éléments minéraux naturels et excellente pour la digestion grâce à la présence de bicarbonates. Cette technologie bactériostatique vous prévient des risques de développement bactérien de toutes sortes ;
  • Une technologie respectueuse de l’environnement et de vos économies : Ecobulles vous évite toute surconsommation d’eau en plus de veiller à la protection de l’environnement. À l’inverse des adoucisseurs au sel par exemple, Ecobulles vous permet d’économiser non seulement sur vos factures d’eau, mais aussi sur les coûts liés à l’entretien de vos installations sanitaires et votre électroménager.

Des avantages à connaître absolument !

Ecobulles ne se limite pas qu’à protéger vos installations et équipements du calcaire. Cette technologie vous offre bien d’autres avantages.

Un linge souple plus longtemps

Avec le système de traitement du calcaire Ecobulles, les effets sur votre linge et votre peau sont immédiats. Sur le linge, ce procédé possède un effet assouplissant sans compter que vous pourrez vous débarrasser de tous les risques d’allergies liés au processus de lavage. En effet, cette technologie basée sur l’utilisation du CO2 détient un excellent pouvoir rinçant. De ce fait, tous les déchets de même que les composants du calcaire transformés en bicarbonates sont éliminés du linge pour une propreté et une douceur sans pareilles.

Des cheveux et une peau qui vous ressemblent

Pour les cheveux et la peau, la même magie s’opère. Les différents composants du calcaire sont solubilisés et éliminés de vos cheveux et de votre peau de la même manière que le savon, le démêlant ou le shampoing. Aucun résidu ne s’incruste. Vos cheveux et votre peau sont tout de suite plus brillants, plus souples et plus nourris.

Une utilisation plus raisonnable de crèmes et de détergents

Ecobulles vous permet de limiter de façon significative l’utilisation de savon, de crèmes de soin, ou encore d’assouplissants. Avec son pouvoir rinçant renforcé par le CO2 et sa capacité de dissoudre le calcaire, cet adoucisseur d’eau laisse votre peau moins sèche et vous permet d’économiser vos produits.

Une eau pure, naturelle et sans goût

La technologie Ecobulles vous garantit une excellente potabilité de l’eau. Votre eau conserve ses propriétés minérales, n’acquiert aucun goût et surtout contient une grande quantité de bicarbonates la rendant digeste et hautement profitable à votre organisme.

Il est important de noter selon l’arrêté du 11 janvier 2007 relatif aux limites et références de qualité des eaux brutes et des eaux destinées à la consommation humaine SANP0720200 1A, que l’utilisation d’un adoucisseur peut dénaturer l’eau, la rendant impropre à la consommation. En effet, la dénaturation de l’eau peut s’expliquer par la grande disponibilité de sodium suite à l’élimination du calcium et du magnésium. Une eau trop riche en sodium n’est pas adaptée aux personnes suivant un régime sans sel. Avec le procédé Ecobulles, ce risque n’existe pas.

Comment fonctionne le procédé Écobulles

juin 4th, 2021 Posted by Dossiers 0 thoughts on “Comment fonctionne le procédé Écobulles”

La technologie ÉCOBULLES® supprime donc tous les inconvénients liés au calcaire tout en conservant l’intégralité du calcium et du magnésium, indispensables à notre organisme.

Le CO2 agit comme le vinaigre blanc mais en beaucoup plus doux, sans danger pour les canalisations et sans goût pour l’eau.

Installé après le compteur général d’eau, une juste dose de CO2 est injectée à chaque litre d’eau utilisé. Il traite ainsi l’ensemble des besoins en eau de la maison, du collectif ou de l’entreprise.

Le système est réglé en fonction de la dureté de l’eau et a un effet curatif et préventif sur les canalisations, les installations sanitaires et l’électroménager.

 

  • Boîtier de Pilotage

Le boîtier de pilotage est équipé d’une carte électronique dédiée qui permet de coordonner et de gérer l’ensemble des fonctions du procédé. En parallèle, il indique si la bouteille de CO2 est vide et pour les modèles Equilibre et Expert, il donne également la consommation d’eau journalière et totale, ainsi que la date et heure de fin de bouteille.

 

  • Le régulateur de pression

Le régulateur de pression stabilise la pression de l’eau afin d’obtenir une injection homogène de CO2

 

  • Carbonateur CO2

Egalement appelé « module hydraulique », il est installé sur la canalisation d’arrivée de l’eau. C’est dans cet ensemble que va se réaliser l’injection et le mélange du CO2 avec l’eau. A partir du carbonateur, l’ensemble du réseau est donc protégé contre le calcaire.

 

  • Compteur à impulsions

A chaque litre d’eau consommé, le compteur à impulsions envoie une information au boîtier de pilotage. Ce dernier pilote alors l’ouverture de l’électrovanne (Cf « Module CO2 ») afin de libérer la juste dose de CO2 à injecter dans l’eau.

 

  • Bouteille de CO2

C’est la réserve de CO2. Le CO2 utilisé est issu de captation au niveau d’industries fortement émettrices. Il est filtré pour être de qualité alimentaire et il est neutralisé par le procédé Ecobulles sous forme d’acide carbonique. C’est le même CO2 qui est utilisé pour la fabrication des eaux minérales pétillantes. Le CO2 est sans goût, sans odeur, non corrosif et ininflammable (c’est le même gaz qui se trouve dans les extincteurs). Il a par ailleurs la propriété d’être bactériostatique (il stoppe le développement des bactéries).

 

  • Pot de filtre de mélange

Le pot filtre permet le mélange optimum du CO2 dans l’eau quelles que soient les configurations d’utilisations du système (eau très dure).

 

  • Module CO2

Le module CO2 est composé d’un manodétendeur, d’une vis micrométrique et d’une électrovanne. Ces composants sont de qualité industrielle (précision et durée de vie). C’est la vis micrométrique qui permet un réglage très fin pour obtenir la juste dose de CO2 à injecter dans l’eau  (par rapport à la dureté et au pH de votre eau).

Sous l’effet du CO2 dans l’eau, les carbonates de calcium (calcaire incrustant) se transforment en bicarbonates de calcium (80 fois plus solubles que les carbonates et donc non incrustants).

Le système Ecobulles est le fruit d’une formule chimique. Son efficacité est donc incontestable.

C’est scientifique, naturel et ça marche !

3 bénéfices du système Ecobulles pour traiter le calcaire

juin 1st, 2021 Posted by Dossiers 0 thoughts on “3 bénéfices du système Ecobulles pour traiter le calcaire”

La dureté de l’eau peut être différente d’une région à une autre. Si l’eau de votre robinet est riche en calcaire, l’installation d’un système de traitement de l’eau est une solution efficace pour protéger vos installations Mais que choisir ? Dans ce guide, nous allons vous faire découvrir l’intérêt d’opter pour le système Ecobulles.

Tout savoir sur la technologie Ecobulles

Lancée en 1991, Ecobulles est une des enseignes qui se spécialisent dans le traitement du calcaire. Son procédé repose sur la neutralisation du calcaire par injection de CO2. Concrètement, le calcaire, composé de minéraux à l’origine de l’entartrage des systèmes de canalisation et des équipements électroménagers, est dissous dès qu’il entre en contact avec le CO2.

Sans nous attarder sur les détails purement techniques, le CO2 se transforme en acide carbonique lorsqu’il est au contact de l’eau. Ceci a pour effet d’ajuster le pH (potentiel hydrogène) de l’eau.

Si on observe le même effet avec du vinaigre blanc utilisé sur du calcaire, le CO2 agit de façon plus douce, sans changer le goût de l’eau. À noter que ce processus, même spécifique, s’intègre dans un respect strict de l’environnement.

Les 3 principaux avantages à utiliser Ecobulles

Avant de concrétiser votre achat, prenez le temps de vous renseigner sur les avantages des appareils fournis par Ecobulles :

La suppression des dépôts de calcaire existants

À ce jour, la technologie Ecobulles demeure le seul procédé curatif efficace proposé sur le marché. Elle vous permettra de vous approvisionner en eau traitée et de qualité grâce à un processus de traitement d’eau fiable.

Ecobulles neutralise avant tout le calcaire à l’origine d’un résidu blanc. Le principe est simple puisque le CO2 injecté se transforme systématiquement en acide carbonique, et ajuste le pH de l’eau. Ce processus rend le calcaire soluble, pour se transformer en bicarbonate de magnésium et de calcium.

Ainsi, la création de dépôts qui obstruent les tuyaux et les drains est facilement évitée. Le passage de l’eau traitée évite l’incrustation du calcaire et d’autres particules organiques susceptibles d’entartrer votre machine à laver, votre réfrigérateur, votre lave-vaisselle, ballon d’eau chaude, sanitaire…

Ecobulles fournit une technologie en mesure de protéger vos équipements domestiques. En effet, elle préserve la performance initiale de l’ensemble de vos installations sanitaires et de vos appareils électroménagers. L’eau y circulera plus facilement, sans affecter les mécanismes des appareils.

Ecobulles garantit non seulement un fonctionnement plus efficace de vos appareils, mais vous offre également une eau entièrement potable, favorable aussi bien à la santé de l’organisme qu’à la douceur et au bien-être de votre peau.

En effet, Ecobulles ramène le pH de l’eau traitée au plus proche de celui de la peau. Cette action réduit de façon considérable les troubles cutanés, en particulier les irritations causées par l’eau. Le pouvoir rinçant de l’eau est alors renforcé pour un confort optimal de la peau. De même, cette eau favorise l’éclat et la douceur à vos cheveux, ainsi que de la souplesse à votre linge de maison.

Avec Ecobulles, vous utilisez une eau sans aucune altération du goût, et pourvue de tous ses éléments minéraux naturels. En éliminant les dépôts de calcaire, le CO2 génère d’autant plus des bicarbonates, éléments favorables à la digestion au sein de l’organisme.

Aucun risque de développement de bactéries

Les bactéries choisissent les eaux stockées ou stagnantes pour se développer. C’est ainsi que certaines catégories de bactéries dangereuses, comme la Légionnelle, trouvent refuge dans les dépôts de calcaire.

Contrairement à ses concurrents au sel, Ecobulles est reconnu pour ses propriétés bactériostatiques. Tout en évitant l’entartrage des systèmes de canalisation, le CO2 injecté dans l’eau est alors en mesure de stopper le développement des micro-organismes nocifs. Cet avantage, de nature préventive, permet de délivrer une eau propre à la consommation.

Une compatibilité avec les fosses septiques et microstations

Il faut noter que l’eau traitée au moyen des adoucisseurs au sel va rejeter d’importantes quantités de chlorures lors de la phase de régénération. Ces chlorures détruisent la flore microbienne et altèrent l’efficacité des microstations ou celle des fosses. Dans certains cas, de mauvaises odeurs se font sentir. C’est pourquoi des professionnels du système d’assainissement excluent l’usage des adoucisseurs au sel afin de préserver le bon fonctionnement des matériels qu’ils conçoivent.

Il s’avère que le processus de régénération lié à l’usage des adoucisseurs au sel s’accompagne toujours d’une surconsommation d’eau. Alors qu’avec le procédé Ecobulles, le niveau de votre consommation d’eau reste le même. Mieux, aucun élément polluant, comme le chlorure, n’est présent dans les eaux usées rejetées. Enfin, vous réduisez considérablement les interventions en maintenance de vos appareils sanitaires et équipements électroménagers.

Si vous êtes à la recherche d’un système efficace compatible avec les fosses septiques et microstations, Ecobulles est le dispositif approprié que vous pouvez facilement raccorder après votre compteur d’eau. Ce système de traitement de l’eau utilisée pour les différents besoins de votre maison fonctionne en continu sans aucune contrainte particulière de la part de l’utilisateur. Ce procédé est entièrement compatible avec les différents systèmes de filtration ou de purification pour une eau claire et sans odeur.

Les dernières actualités

SALON DE L’HABITAT DE LEXY

Besoin d’une solution anticalcaire ? Retrouvez Ecobulles Lorraine dans la galerie du Leclerc de Lexy du 19 au 21 mai 2022. Ainsi, vous pourrez découvrir notre gamme d’appareils labellisés Origine France Garantie. Lire la suite →

FOIRE DE BORDEAUX

Votre équipe Ecobulles Périgord vous attend à la foire de Bordeaux afin de vous présenter notre gamme d’adoucisseurs au CO2 du 21 au 29 mai 2022. Lire la suite →

FOIRE DE BERGERAC

ECOBULLES Périgord participera à la foire de BERGERAC du 06 au 08 mai 2022. Ainsi, vous pourrez rencontrer Enrique qui aura le plaisir de vous recevoir sur le stand ECOBULLES. De fait, vous découvrirez nos solutions anticalcaires par injection de CO2 ! Venez nombreux !!! Lire la suite →

FOIRE DE SENS

Rejoignez l’équipe Ecobulles Aube-Yonne à la foire de Sens du 28 avril au 2 mai 2022. A cette occasion, nous serons ravis de vous faire découvrir nos solutions anticalcaire au CO2. Ainsi, nous vous attendons nombreux ! Lire la suite →

SALON DE L’IMMOBILIER NEUFCHATELOIS

Venez retrouver Ecobulles Suisse au salon de l’immobilier neufchâtelois du 27 avril au 1er mai 2022. Ainsi, Philippe et son équipe vous ferons découvrir la gamme d’appareils de haute qualité anticalcaires écologiques et sans sel labellisés Origine France Garantie. A très vite ! Lire la suite →